Les Miracles du Coran

Aller en bas

Les Miracles du Coran

Message par bob3m2 le Jeu 22 Jan - 0:13

Le nombre d'apparition des mots qui s'opposent :

Le mot "vie" est cité 145 fois; et le mot "mort" est également cité 145 fois dans le Saint Coran.

Le mot "monde d'ici-bas" est cité 115 fois; et le mot "monde de l'au-delà" est également cité 115 fois dans le Saint Coran.

Le mot "anges" est cité 88 fois; et le mot "diables" est également cité 88 fois dans le Saint Coran.

Le mot "homme" est cité 24 fois; le mot "femme" est également cité 24 fois dans le Saint Coran.

le mot "foi" est répété 25 fois et le mot "mécréance" est aussi répété 25 fois dans le Saint Coran.

Le mot "châtiment" est répété 117 fois tandis que le mot "pardon" est le double (117 x 2).
avatar
bob3m2

Masculin Nombre de messages : 452
Age : 24
Localisation : sidi ghriba
Date d'inscription : 20/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.naruto-bob94.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Miracles du Coran

Message par boulevard boy le Mer 18 Fév - 13:45

Les MIRACLES DU CORAN (I) : Définitions



Par Cheikh Mohamed Metwilli Echaâraoui

Le Coran est la parole de Dieu révélée à son Messager, notre maître, Muhammad - que les salutations de Dieu et Ses bénédictions soient sur lui - et dont la récitation est un acte d’adoration et qui représente un défi pour les hommes, les djinns et les créatures pourvues de libre arbitre. Dieu n’a pas étendu le défi aux anges car ils ne possèdent pas de choix et ne font que ce qu’on leur commande. Ainsi, le Coran défie-t-il toutes les forces bénéficiant de la capacité de choisir et que Dieu a distinguées par l’attribution de la raison, de l’intellect et du choix.
Avant de traiter du miracle du Coran, nous devons préalablement définir ce qu’est un miracle. Le miracle est une entorse aux lois ou aux principes de l’univers dont Dieu rend ses Messagers capables pour témoigner de Sa voie et les appuyer et pour assurer aux hommes qu’ils sont les envoyés de Dieu et qu’ils sont appuyés et soutenus par le ciel. Et quand le ciel donne son appui et son soutien, les lois des hommes deviennent totalement incapables d’agir.
Mais, quand un homme vient et dit qu’il est envoyé de la part de Dieu pour transmettre Son message, devons-nous le croire ? Ou bien avons-nous l’obligation de lui demander de prouver ses dires ? Ainsi est-il nécessaire que chaque Prophète soit accompagné d’un miracle qui prouve l’ authenticité de son message et qu’il est réellement envoyé de la part de Dieu.
Les miracles de Dieu se distinguent des autres prodiges très clairement. D’abord, ils constituent un défi pour le peuple du Messager dans leur domaine d’excellence. Pourquoi ? Parce que les mettre au défi dans un domaine où ils n’excellent pas ne peut être considéré comme un défi. Par exemple, si l’on fait venir le champion du monde en haltérophilie pour défier un homme du commun, il n’y a là aucune base pour le défi. Pourquoi ? Parce que celui que l’on défie n’excelle pas dans le domaine où le défi s’inscrit. En revanche, si l’on fait venir deux champions du monde dans le même domaine, le défi devient clair et il est sensé de dire que l’un des deux est le plus fort.
Si l’on prend un homme qui excelle en médecine, par exemple, et qu’on l’envoie dans un pays où il n’y a aucun médecin, on ne peut pas dire qu’il s’agit là d’un défi puisque ce médecin ne trouvera aucun concurrent de telle sorte qu’il y ait une base pour un défi. En revanche, si l’on envoyait ce même médecin au plus grand centre de médecine dans le monde, là il y aura effectivement un défi pour lui, un défi portant sur l’étendue de sa maîtrise puisque nous l’avons confronté aux plus grands cerveaux de son temps.
Ainsi aboutissons-nous à deux choses. Premièrement, le miracle doit représenter une entorse aux lois des hommes et seul Dieu - Gloire à Lui - Qui a institué ces lois en est capable. Deuxièmement, le miracle de tout Prophète doit s’exercer dans le domaine d’excellence de son peuple afin que le défi soit fort et génial et qu’il soit une preuve de la puissance de Dieu - Exalté soit-Il. Ainsi donc, on ne prendra pas un peuple excellent en médecine que l’on défierait par un miracle d’éloquence [arabe : balâghah], ni un peuple dont l’éloquence est la spécialité que l’on défierait par un miracle en médecine car, dans ce cas de figure, l’impression de miracle ne comporterait pas un défi fort pour l’homme. En effet, le défi doit porter sur un domaine d’excellence du peuple car Dieu ne défie pas des gens dans un domaine où ils n’ont aucune connaissance, ni aucun don, et afin que le défi ait une valeur. Par conséquent, le miracle de tout Prophète a été dans le domaine d’excellence de son peuple.

_________________
Jeunesse Sportive Musulmane Bougiotte 1936-2010
avatar
boulevard boy
Reporter officiel du Site
Reporter officiel du Site

Masculin Nombre de messages : 16377
Age : 46
Localisation : Boulevard Biziou
Date d'inscription : 13/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mbb1975.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Miracles du Coran

Message par boulevard boy le Mer 18 Fév - 13:56

Les MIRACLES DU CORAN (II) : La délivrance des flammes d’Abraham


Il convient de souligner que le miracle ne se limite pas à faire une entorse aux lois ni au seul défi. Non, toutes les conditions du défi doivent être réunies. En d’autres termes, les gens que Dieu entend mettre au défi doivent disposer de tous les moyens nécessaires. Ensuite, Dieu rend ces moyens inopérants et de ce fait, les conséquences attendues n’ont pas lieu. Donnons quelques exemples rapides de ce fait. Le miracle de la délivrance d’Abraham - paix sur lui - et celui de la délivrance de Moïse - paix sur lui. Dans les deux miracles, les moyens étaient réunis puis rendus inopérants.
La délivrance des flammes d’Abraham
Le miracle d’Abraham constitua un défi pour des gens idolâtres qui se prosternaient pour les idoles et les sanctifiaient. Ils voulurent brûler Abraham pour venger leurs divinités et mirent la vengeance en oeuvre d’une façon qui glorifiait leurs idoles et faisait d’Abraham un exemple pour quiconque aurait dans l’idée de les humilier ou les rejeter. Ils emmenèrent Abraham. Puis, devant leurs divinités et sous leur protection allumèrent un feu gigantesque pour le brûler. Le fait de le brûler devant les divinités et sous leur regard visait à faire de la vengeance contre Abraham une vengeance terrifiante bénie par les divinités. Ils amassèrent le bois et se tinrent devant leurs divinités, la source de leur puissance et allumèrent un feu énorme. Tous les moyens sont donc réunis pour glorifier d’autres divinités que Dieu - Gloire à lui Puis, ils firent venir Abraham... Et là, on se demanderait pourquoi Dieu les a-t-il laissé saisir Abraham et l’emmener au bûcher devant leurs divinités. Il aurait été possible qu’Abraham disparaisse quelque part sans que personne ne puisse le trouver, ce qui aurait sauvé Abraham du bûcher. Mais si cela s’était passé ainsi, ils auraient dit : si nous l’avions attrapé, nous l’aurions brûlé. Ainsi resteraient-ils convaincu de la puissance des fausses divinités qu’ils adoraient et ils penseraient toujours qu’elles sont capables de profiter à celui qui les adore et nuire à celui qui leur nuit, et que si Abraham n’avait pas réussi à s’enfuir, il aurait brûlé et leurs divinités, les idoles, l’auraient anéanti. D’où la nécessité qu’Abraham ne prenne pas la fuite et qu’au contraire ils tombent entre leurs mains afin que le peuple tout entier témoigne de la sottise de leurs croyances et leurs incapacité face à la toute puissance de Dieu.
Il aurait été possible que le feu s’éteigne d’une façon ou d’une autre, comme par exemple une pluie qui tomberait du ciel et éteindrait le feu. Mais ceci n’eut pas lieu non plus pour la même raison. En effet, si le feu s’était éteint, les mécréants auraient dit : nos divinités pouvaient parfaitement brûler Abraham mais il a plu ; s’il n’avait pas plu, nos divinités se seraient vengées en le brûlant.
Non, Abraham ne fuit pas. Le feu ne s’éteignit pas. Au contraire, il s’attisa. Puis, ils y jetèrent Abraham. C’est alors que Dieu - Gloire à Lui - gela les propriétés du feu et il devint fraîcheur et sécurité pour Abraham... Donc, le miracle d’Abraham n’était pas d’échapper au feu. Si telle était la volonté de Dieu, Il les aurait empêché de l’interpeller ou il aurait envoyé une pluie qui éteindrait les flammes. Mais Dieu voulut que le feu reste allumé, violent et brûlant et qu’Abraham soit amené au vu du public et qu’il soit jeté dans le feu. Et là, Dieu suspend les lois physiques du feu. "Nous dîmes au feu : soit fraîcheur et sécurité pour Abraham". La volonté de Dieu neutralise les propriétés du feu devant les idoles qu’Abraham avait fracassées, le feu était allumé, Abraham était dedans, et les idoles qu’ils voulaient venger restaient au vu de tous incapables de faire qu’Abraham soit brûler ou qu’il soit atteint du moindre mal.

_________________
Jeunesse Sportive Musulmane Bougiotte 1936-2010
avatar
boulevard boy
Reporter officiel du Site
Reporter officiel du Site

Masculin Nombre de messages : 16377
Age : 46
Localisation : Boulevard Biziou
Date d'inscription : 13/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mbb1975.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Miracles du Coran

Message par boulevard boy le Mer 18 Fév - 14:34

Les MIRACLES DU CORAN (IV) :




La preuve incontestable de la puissance illimitée de Dieu



Par Cheikh Mohamed Metwilli EchaâraouiTel est le miracle dans toute sa beauté. On s’en rend compte quand on sait que l’on avait promis aux sorciers les honneurs, le pouvoir et la fortune et qu’ils étaient les associés de Pharaon et prêchaient en sa faveur et qu’ils auraient bénéficié d’une grande influence dans ce bas-monde s’ils avaient triomphé ou s’ils avaient accusé Moïse d’une quelconque accusation répandue par Pharaon et ses soldats. Mais ils étaient dépassés et bouche-bée devant le miracle et ils se prosternèrent aussitôt. Ils délaissèrent toutes les promesses en sus du châtiment de Pharaon quand ils virent l’un des signes de Dieu.
De même, Jésus - que les salutations et les bénédictions de Dieu soient sur lui - fut envoyé à un peuple qui maîtrisait la médecine. Il guérit l’aveugle-né et le lépreux et, de surcroît, il ressuscita les morts par la permission de Dieu. Donc, Jésus défia son peuple dans leur domaine d’excellence et leur apporta ce qui dépassait largement leur science et y ajouta la résurrection des morts par la permission de Dieu. Ainsi, le défi s’inscrivait dans le domaine de compétence de son peuple.
Mohammad - que les salutations et les bénédictions de Dieu soit sur lui - vint alors que les Arabes rivalisaient en éloquence et rhétorique. Il leur apporta un miracle dans leur domaine de spécialité à savoir l’éloquence du Coran qui les mit au défi et les dépassa totalement. Alors ils traitèrent le Prophète de sorcier, puis de fou... Mais nous aborderons le miracle du Coran en détail dans les prochains chapitres sachant que l’aspect miraculeux du Coran n’est pas uniquement linguistique. Il présente de nombreuses facettes tenant au miracle qui constitue un défi pour les hommes et les djinns jusqu’au Jour de la Résurrection Le Coran poursuit ses dons au fil des générations.
Si le miracle est, de manière générale, une entorse aux normes doublée d’un défi sans que personne ne puisse le rejeter, il y a certains miracles qui font une entorse aux normes et qui ne visent pas le défi. Autrement dit, Dieu - Exalté soit-Il - ne défie pas les hommes par ces miracles et ne leur demande pas de produire quelque chose de comparable. Ces miracles ne visent qu’à prouver que la puissance divine dans l’univers qu’Il a créé n’a aucune limite. Ainsi l’homme renonce-t-il à soumettre toutes choses aux principes de causalité. Le croyant au contraire se réfugie auprès de Dieu - Gloire à Lui - pour tout ce qui dépasse ces principes car Dieu est Omnipotent et Impérieux et n’est soumis à aucune limite ni contrainte.

_________________
Jeunesse Sportive Musulmane Bougiotte 1936-2010
avatar
boulevard boy
Reporter officiel du Site
Reporter officiel du Site

Masculin Nombre de messages : 16377
Age : 46
Localisation : Boulevard Biziou
Date d'inscription : 13/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mbb1975.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Miracles du Coran

Message par boulevard boy le Mer 18 Fév - 14:41

Les MIRACLES DU CORAN (V) : L’omnipotence de Dieu : exemple de la création de ‘homme

Par Cheikh Mohamed Metwilli Echaâraoui

L’omnipotence de Dieu
Le Coran fait état de cet aspect des miracles qui visent à prouver le caractère illimité de la puissance divine dans sourate Maryam (sourate 19). Il aborde pour ce faire une question où les hommes ont l’habitude de faire jouer les liens de causes à effet, à savoir la question de la préservation de l’espèce. En effet, la préservation de l’espèce dépend de la réunion d’un élément masculin avec un élément féminin et résulte en une fertilisation suivie de grossesse. Pour cela, il faut que la masculinité soit entière et que la féminité le soit aussi.
C’est là que Dieu - Exalté soit-Il - intervient pour nous prouver que la puissance divine n’a aucune limite ni contrainte afin que l’homme ne pense pas que la création s’accompagnerait de causes et d’effets qui doivent obligatoirement se réunir. A cet égard, Dieu nous donne quatre éclairage différents sur la question de la création. La préservation de l’espèce ne dépend pas nécessairement de la présence d’un mâle et d’une femelle, non, elle dépend de la volonté du Créateur. C’est pourquoi Dieu créa un homme à partir de rien, sans mâle ni femelle. Il créa aussi à partir d’un homme sans femelle. Puis, il créa à partir d’un mâle et d’une femelle. Et, enfin, il créa à partir d’une femelle sans mâle faisant ainsi le tour de la question.
Explicitons cela un peu. Dieu créa Adam au début de la création sans mâle ni femelle c’est-à-dire qu’Adam n’avait ni père ni mère. Dieu - Gloire à Lui - l’a créé et lui a insufflé de son esprit. Voilà un aspect, celui de la création sans mâle ni femelle. Ensuite, Dieu créa Eve le plus vraisemblablement d’un mâle sans femelle. Puis, Il créa l’humanité entière à partir d’un mâle et d’une femelle. Il restait donc la création à partir d’une femelle sans mâle, ce qui se réalisa avec la conception de Jésus - paix sur lui. Donc, toute l’humanité provient-elle d’un mâle et d’une femelle et Jésus, lui, provient d’une femme qui n’a pas connu d’hommes. D’où la vision de la création sous quatre angles. L’origine de la création ne tient qu’à la volonté de Dieu et il y a prévu la présence de causes qui sont les éléments mâle et femelle. Mais, Dieu - Exalté soit-Il - voulut créer en l’absence des deux éléments. Ce fut le cas avec Adam. Puis il voulut créer à partir d’un homme seulement, il créa alors Eve à partir d’Adam. Puis, de leur présence conjointement il créa l’ensemble de l’humanité et les fit se procréer. Puis de la présence d’une femme sans homme, il créa Jésus, complétant ainsi les quatre facettes de la création.
Cependant, nous devons faire attention à un point très important.

_________________
Jeunesse Sportive Musulmane Bougiotte 1936-2010
avatar
boulevard boy
Reporter officiel du Site
Reporter officiel du Site

Masculin Nombre de messages : 16377
Age : 46
Localisation : Boulevard Biziou
Date d'inscription : 13/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mbb1975.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Miracles du Coran

Message par BouakaZ le Jeu 19 Fév - 6:10

- * Merci B.Boy :bravo:

_________________
*
JSMBgayeth TeLha
Deruh LekbayeL
avatar
BouakaZ
Modérateurs
Modérateurs

Masculin Nombre de messages : 4688
Age : 109
Localisation : JSMBgayeth
Date d'inscription : 12/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.jsmbejaia.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Miracles du Coran

Message par MIM0U le Mar 7 Avr - 15:15

A lire jusqu'à la fin
Trouvailles très intéressantes du

Dr. Tariq Al Swaidan

Dr.Tarig Al Swaidan a découvert dans quelques versets du saint Coran:

Le fait étonnant est que le nombre de fois que le mots homme apparait dans le saint Coran est égal à 24 et le nombre de fois que le mot femme est cité est aussi égal à 24.
Lisez ce qui suit des trouvailles surprenantes sur le nombre de fois que les mots sont mentionnés en arabe dans le saint Coran :


Dunia (la vie)
115 Aakhirat (la vie qui vient après la mort) 115

Malaika (anges) 88 Shayteen (Satan) 88

Vie 145 ..... Mort 145

Avantage 50 Malhonnète 50

Gens 50 Messagers 50

Eblees (le rois des Shayteen) 11Cherche refuge d'Eblees 11

Museebah (calamité) 75 shoukr ( remerciement)75

dépenses (Sadaqah) 73 Satisfaction 73

les gens perdus (égarés de la bonne voie ) 17 Les gens morts 17

Musulmans 41 Jihad 41

Or 8 Vie facile 8

Magie 60 Fitnah (dissuasion, induction en erreur) 60

Zakat (la taxe que les musulmans paient aux pauvres) 32 ...

Barakah (augmentation ou bénédiction de la richesse) 32

Esprit 49 Noor( lumière) 49

Langue 25 Sermon 25

Desite 8 Peur 8

Parler en public 18 Publication 18

Privation 114 .... Patience 114

Muhammed 4 Sharee'ah (les enseignements du prophète Muhammed ) 4

Homme 24 femme 24

Et étonnemment, regardons combien les mots suivants sont mentionnés:

Salat(prière) 5 , mois 12, jour 365,

Mer 32 , Terre 13

Mer + Terre = 32 + 13 = 45

Mer = 32/45*100.=71.11111111%

Terre= 13/45*100 = 28.88888889%

Mer+ Terre 100.00%

la science moderne a récemment prouvé que le l'eau couvre

71.111%de la planète terre alors que la terre constitue 28.889%.

Est ce que c'est une coïncidence? La question est qui a enseigné tout cela au prophte Muhammed (PBUH) ?

Une réponse vient automatiquement à l'esprit:

ALLAH Le Tout Puissant

il lui a enseigné cela, ainsi

le saint Coran

nous apprend cela

Envoyez ceci à tous vos amis

Aayah 87 de sourate Al-Anbia
para 17 :

LA ILAHA ILA ANTA

SUBHANAKA INI KUNTU MINA DALIMEEN.



Durant les 60 prochaines secondes,
arrêtez ce que vous faites et profitez de cette chance ( ce n'est qu'une minute).
tout ce que vous devez faire est d'envoyer ce document a tout ceux que vous connaissez
avatar
MIM0U
Forumiste de l'Année
Forumiste de l'Année

Masculin Nombre de messages : 9203
Age : 33
Localisation : Saldae
Date d'inscription : 10/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ultrasjokers.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Miracles du Coran

Message par BouakaZ le Mer 8 Avr - 6:42

- * sahit mimou , barak ALLAH fik .

_________________
*
JSMBgayeth TeLha
Deruh LekbayeL
avatar
BouakaZ
Modérateurs
Modérateurs

Masculin Nombre de messages : 4688
Age : 109
Localisation : JSMBgayeth
Date d'inscription : 12/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.jsmbejaia.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Miracles du Coran

Message par MIM0U le Mer 8 Avr - 14:16

wa fika baraka agma
avatar
MIM0U
Forumiste de l'Année
Forumiste de l'Année

Masculin Nombre de messages : 9203
Age : 33
Localisation : Saldae
Date d'inscription : 10/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ultrasjokers.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Miracles du Coran

Message par moss34 le Mer 23 Déc - 0:23

قال الله تعالى
بسم الله الرحمن الرحيم

(إِنَّ اللهَ فالِقُ الْحَبِّ وَالنَّوى يُخْرِجُ الْحَيَّ مِنَ الْمَيِّتِ وَمُخْرِجُ الْمَيِّتِ مِنَ الْحَيِّ ذلِكُمُ اللّهُ فَأَنَّى تُؤْفَكُونَ ).[سورة الأنعام: الآية 95].
صدق الله العظيم


c'est l'histoir d'un bébé qui a été trouvé vif "soubhana alah" dans des inondations en "inde"
sa mere été morte mais lui tjr en vie!











_________________

moss34
Modérateurs
Modérateurs

Nombre de messages : 7947
Age : 45
Localisation : avec mes deux garcons
Date d'inscription : 22/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Miracles du Coran

Message par Ouled El Hamra le Mer 23 Déc - 1:02

Ssoubhan ellah

_________________



avatar
Ouled El Hamra
Modérateurs
Modérateurs

Masculin Nombre de messages : 14673
Age : 31
Localisation : Venise
Date d'inscription : 24/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.djyacine012.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Miracles du Coran

Message par Benkad le Mer 23 Déc - 2:30

Quoi dire, si ce n'est que c'est le miracle de la vie??!!!
Yâ Allah!
c'est terrible ...

_________________
"Être ou paraitre" ... that is the question ...
avatar
Benkad
Modératrice
Modératrice

Féminin Nombre de messages : 6184
Localisation : Soummam
Date d'inscription : 13/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.moussa-benazzouz.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Miracles du Coran

Message par Imad Net le Jeu 24 Déc - 19:11

LE MIEL ENTRE LE CORAN ET LA SCIENCE

Le miel fait, dans ces deux dernières années, l’objet de plusieurs recherches et publications, ce qui n’était pas le cas il y a quelques décennies. Presque, chaque semaine, une étude est publiée sur ce sujet, dans des revues de grande renommée.Dans le Coran, Dieu, dont le nom est béni et exalté, dit « [Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : "Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que [les hommes] font. 69. Puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui réfléchissent. » Sourat des abeilles 16, verset 68 et 69.

D’autres nombreux Hadith, dans la Sounat, viennent mieux dévoiler les différentes qualités et caractéristiques du miel, notamment dans le domaine médicinal. Ibn Abass rapporte que le Prophète lui a dit : « La guérison réside dans 3 choses : une gorgée de miel, une scarification, ou un point de feu ; et je défends ma communauté du feu » Boukhari. Egalement, Ibn Massoud lui rapporte ce que lui a dit le Prophète : « Contentez-vous des deux remèdes, le miel et le Coran » Ibn Majah et El Hakim.

D’une autre part, les recherches scientifique récentes démontrent, de plus en plus, les qualités du miel dans différents domaines. Parmi les plus récentes de ces recherches, celles d’un enseignant à l’Université de Waikato à la Nouvelle Zélande, le Professeur Peter Molan, qui a investi avec ses collaborateurs 20 ans environ de recherche sur le miel, et qui a fini par publier des dizaines d’articles à ce sujet, dans des revues médicales les plus mondialement recommandées. Le dernier article fut publié en Avril 2003. Cependant, il n’est pas le seul. D'autre chercheurs ont consacré leur travaux à cette substance, et fini par publier de nombreux articles qui ne manquent pas d’intérêt.

Certes, le miel était depuis l’antiquité un bon remède pour un ensemble de maladies, et ses effets sur la longévité et la bonne santé étaient très connus. Ne serait-ce comme preuve que l’état de santé quasi parfait des élévateurs d’abeilles. L’histoire elle-même nous rapporte un certain nombre de personnes célèbres, d’une longévité remarquable, et qui avaient, pour secret, un régime alimentaire à base de miel. Vitagor , à titre d’exemple, mangeait le pain et le miel régulièrement. Son âge dépassait 90 ans. Le grand maître de la médecine Hypochrate, dont l’âge était de plus de 108ans, avait pour repas quotidien le miel. Les exemples sont nombreux.

Mais, on est en droit de se demander : les musulmans avancent que le Coran parle des remèdes contenus dans le miel, tout en sachant que de nombreuses nations, tels les Pharaoniens, les Grecs, les Romains.. l’utilisaient autant que remède, et qu’il fut déjà cité dans les autres Livres Saints ; en quoi donc consiste la nouveauté dans le Coran et où ce miracle réside t-il donc ? La réponse s’éclaircit dans les 3 points suivants :

1- Dieu ne cite pas le miel explicitement, mais parle de ce qui sort du ventre des abeilles. Toute la liberté donc, est à l’homme d’étudier les excrétions des abeilles, à savoir, le miel, l’alimentation royale, la cire, voire le poison.., de connaître leurs caractéristiques et d’analyser leurs compositions. C’est l’étape de la connaissance.

2- Toutes ces substances, citées ci-dessus, sont des remèdes. Sans une analyse de près, l’homme serait incapable d’attribuer chaque maladie à son remède. Le Coran l’invite, de ce fait, à faire des recherches et des expériences sur ces substances pour en raffiner les connaissances et en tirer profit. C’est l’étape de l’expérimentation.

3- Le Coran annonce textuellement « une guérison pour les gens.» Il n’a pas dit : remède pour tout le monde. Ce qui ne signifie pas que toutes les maladies vont être traitées par du miel, seulement certaines.

Ces trois petites remarques ont, pour point commun, l’invitation à méditer, à réfléchir et rechercher, que permet le Coran. C’est ici que réside le miracle. Car à la fin du verset, Dieu dit : « Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui réfléchissent ».

Voici à présent quelques extraits des publications faites au sujet du miel exposant différentes recherches réalisées et leurs résultats.

a- les microbes ne résistent pas au miel :


Tel est le titre d’un article publié dans la revue Lancet infect Dis, en Février 2003. Dans cet article, le Dr Dixon confirme la grande efficacité du miel à contrôler, irrésistiblement, un grand nombre de microbes. Il finit par recommander le miel comme traitement des brûlures et des plaies. « Tous les types de miel – rapporte le Pr Molan - ont un pouvoir anti-microbe, bien que certains soient plus efficaces que d’autres. Le miel inhibe la croissance microbienne et désinfecte ainsi les plaies ».


b- le miel est un grand agent cicatrisant :

C’est le titre d’un article publié dans J Wound ostomy Continence Nurs, en Novembre 2002 par le Dr Lasby, de l’Université de Charles Tsart, en Australie, qui dit : « Bine que le miel fût utilisé comme remède traditionnel pour les plaies et les brûlures, son introduction dans les protocoles thérapeutiques actuels était, pour longtemps, inconnue. ». Le Dr Kingsley, de l’hôpital Devan, en Angleterre, dans un article publié en Décembre 2001 au Br J Nurs, explique : « Les médias ont tellement fait le point sur l’efficacité du miel dans le traitement des plaies, que les patients, en Angleterre, le réclament auprès de leurs médecins en cas de plaie ».

De nombreuses autres recherches ont démontré les propriétés anti-mircobiennes du miel in vitro. Au même titre, un grand nombre de recherche in vivo, ont confirmé que l’utilisation du miel dans les plaies très inflammées, a permis le nettoyage des suppurations et la réduction du temps de cicatrisation. « Le miel était – précise le Pr Molan, de l’Université de waikato en Nouvelle Zélande – un élément de base dans le traitement des plaies, quelques siècles auparavant. Mais avec l’apparition des antibiotiques, il est devenu une « mode dépassée ». Malheureusement, la résistance aux antibiotiques ne cesse de se développer et demeure un grand problème médical. Ce qui a fait ré-surgir le miel dans le traitement de ces cas » .

Bref, les études expérimentales, aussi bien in vitro qu’in vivo, ont confirmé que le miel possède de nombreuses propriétés :

- efficacité anti-microbienne,

- absence d’effet secondaire sur les tissus,

- antiseptiques fort et puissant,

- stimule les tissus responsables de la cicatrisation,

- anti-inflammatoire et antalgique

- diminue l’œdème et l’exsudation,

- diminue les séquelles de cicatrisation,

- son pH est ses effets osmotiques, jouent un rôle déterminant dans son efficacité anti-microbienne.


c- le miel inhibe la bactérie : Pseudomonas aeruginosae :

Ceci est rapporté par le Dr Cooper en guise d’introduction à son étude, publiée dans la revue J Bur Care Rehabil, en Décembre 2002 : « En l’absence d’un traitement parfait des brûlures suppurées dont l’agent est Pseudomonas aeruinosea, la recherche d’autres moyens thérapeutiques plus efficaces s’impose ».

Certaines études récentes parlent du miel, connu d’ailleurs pour son utilisation ancienne, autant qu’agent anti-pseudomonas. C’est ainsi que le Dr Cooper et ses collaborateurs, de l’Université de Kardief, en Angleterre, ont évalué la sensibilté de 17 sous-types de Pseudomonas, prélevées au niveau de brûlures suppurées, à deux types de miel : le miel « pasture » et « manuka ». tous les sous-types lui étaient sensibles à une concentration inférieure à 10% (g/ml). En plus, les 2 types de miel ont gardé la même efficacité, même après dilution à une concentration dix fois moins. Conclusion : le miel, par ses effets anti-microbes, est apte à être l’un des traitements efficaces des suppurations des brûlures dues à Pseudomonas aeruginosea.

Une autre étude, publiée dans la revue J Appl Microbial, en 2002, confirme l’efficacité du miel comme traitement des brûlures suppurées par les bactéries Cocci Gram positif.


d-
le miel est un bon pansement des plaies :

Dans une étude, publiée dans la revue Ann Plast Surg, en Février 2003, qui a été effectuée sur 60 patients hollandais atteints de différentes plaies profondes, classées en plaies chroniques (21 patient), plaies compliquées (23 patients), et plaies aiguës dues au rejet ( 16 patients). Dans cette étude, les chercheurs ont rapporté la facilité de l’utilisation du miel en application, chez tous les malades, à l’exception d’un seul cas, et que le miel a permis la désinfection des plaies, sans qu’aucun effet secondaire soit observé.

Lesdits chercheurs ont souligné le nombre de médecins qui hésitent encore à utiliser le miel, pour traitement local, sous réserve que son utilisation n’est pas confortable vu sa viscosité et sa collabilité.

Aussi, le miel est-il conseillé pour son usage comme protecteur, sur les berges des incisions dans la chirurgie carcinologique. C’est ce qu'annonce un article des Arch Surgery, publié en 2002.


e- le miel et les brûrlures :

A ce sujet, la revue Burns en 1996 à publié une étude portant sur l’utilité du miel dans le traitement des brûlures. Sur deux groupes de 50 patients, atteints de brûlures ( chaque groupe est composé de 50 patients), le miel était utilisé dans le 1er groupe. Le 2ème était traité par l’application, sur les lésions, de portions de pomme de terre bouillies ( comme élément naturel non pathogène : placebo). Le résultat de cette étude a montré que 90% des brûlures, traitées par du miel, sont devenues stériles en 7 jours, et que le taux de cicatrisation complète, au bout de 15 jours, était de 100%. Alors que seulement 50% des patients du 2ème groupe ont cicatrisé en 15 jours.


f- le miel est riche en anti-oxydants :

Les chercheurs ont comparé, dans une étude publiée en Mars 2003, dans la revue J Agric Food Chem, entre la consommation de 1,5 g/Kg du poids du corps, du miel et la même quantité du jus du maïs. Ils ont comparé l’effet de ces deux éléments sur l’activité anti-oxydative. Le contenu plasmatique en anti-oxydants phénoliques était nettement supérieur après consommation du miel, par rapport au jus du maïs. L’étude a également signalé l’efficacité des anti-oxydants phénoliques, contenus dans le miel, qui permet à l’organisme d’augmenter sa résistance au stress oxidatif.

Il est estimé que le citoyen américain consomme, annuellement, plus de 70 Kg des édulcorants. L’utilisation du miel, comme alternative à ces édulcorants, améliorerait mieux le système anti-oxydant au sein de l’organisme humain. Telle est la recommandation que fait le Pr Schramm, le miel au lieu des édulcorants.

Dans une autre étude, réalisée en France et publiée dans la revue J Nutr, en Novembre 2002, on a administré à des rats, une alimentation contenant 65g d’amidon, sous forme d’amidon du blé, ou un mélange de fructose et du glucose ; en opposition à une autre alimentation contenant du miel. Les chercheurs ont constaté que les rats, alimentés par du miel, avaient un niveau d’anti-oxydants supérieur, et que le leurs cœurs étaient moins exposés à l’oxydation des lipides. D’autres études pour mieux comprendre les mécanismes de ces propriétés anti-oxydatives s’avèrent nécessaires, ainsi commentent les chercheurs.


g- le miel et la santé buccale :

Le Pr Molan a insisté, dans un article dans la revue Gent Dent, en Décembre 2001, sur le rôle que jouerait le miel dans le traitement des maladies de la gencive, ainsi que les ulcérations buccales et autres pathologies ; et ce, grâce à ses propriétés anti-bactériennes.


h- le miel dans le traitement des muscites post radiques :

La revue Support Care Cancer a publié, en Avril 2003, une étude effectuée sur 40 patients, atteints de cancers dans la région cervicale et la tête, et nécessitant une radiothérapie. Les patients ont été partagés en 2 groupes. Le 1er groupe a reçu la cure de radiothérapie directement après diagnostic. Le 2ème groupe, a bénéficié, avant la cure de radiothérapie, d’une application locale du miel au niveau buccal. Les patients ont pris 20g de miel 15 minutes avant et après la cure, puis 6 heures après la cure. L’étude a montré une baisse importante du taux de survenue de muscite chez les patients ayant utilisé du miel, ( 75% dans le 1er groupe, versus 20% dans le 2ème groupe).

La conclusion des chercheurs souligne que l’application du miel localement, au cours des séances de radiothérapie, est une méthode efficace et peu coûteuse, de prévenir les miscites post-radiques au niveau buccal. Une conclusion qui mérite, d’être confirmée par d’autres études multicentriques pour soutenir ces résultats.


i- le miel dans les affections de l’estomac et des intestins :

Dans une étude publiée dans la revue Pharmacol Res en 2001, les chercheurs ont prouvé que le miel a bien, une place dans le traitement des gastrites (inflammation de l’estomac). Des lésions et des ulcérations ont été provoquées chez des rats, par l’administration d’alcool alors qu’un 2ème groupe de rats ont reçu du miel, avant de leur administrer l’alcool. Il a été noté que le miel a protégé l’estomac des lésions que peut provoquer l’alcool. Une autre étude similaire a été publiée, en 1991, par la revue scandinave des maladies gastrologiques.

Aussi, les chercheurs ont-ils procédé à tester l’efficacité du miel naturel sur la bactérie la plus communément connue pour son incrimination dans la pathogénie de l’ulcère gastrique, et les gastrites, appelée Helicobacter Pylori. Ils ont montré que l’administration d’une solution de miel concentrée à 20% a inhibé cette bactérie in vitro. Cette étude est publiée dans la revue Trop Gastroent en 1991. D’autres expériences sont nécessaires pour étudier cet effet chez l’homme.

En lisant les hadiths du Prophète, on s’apperçoit que le Prophète a parlé de cette propriété du miel. Dans un Hadith rapporté par Boukhari et Mouslim, un homme venant chez le Prophète lui dit : Mon frère a une diarrhée. Le Prophète lui répondit : « Donne-lui du miel ». Il lui en donna. Puis il revenu chez le Prophète et lui dit : je lui en ai donné, mais il n’a fait que aggraver sa diarrhée. Il répéta la scène à trois reprises. En venant une 4ème fois, le Prophète lui répondit encore : « Donne lui du miel », il contesta : je lui en avais donné, son cas s’aggrave toujours. Le Prophète lui précisa donc : « Dieu a raison, alors que le ventre de ton frère lui, ment ». Il lui en donna, et il guérit.

En effet, le fameux BM J a publié en 1985 une étude réalisée auprès de 169 enfants atteints de gastro-entérite. 80 parmi eux, ont reçu le sérum glucosé associé à 50 ml de miel au lieu du glucose. Les chercheurs ont noté que la diarrhée, due à la gastro-entérite, a duré 93 heures chez les enfants n’ayant pas reçu le miel ; alors que les bénéficieres de la cure du miel ont eu une durée moindre (58heurs).


j- le miel a-t-il un rôle dans le traitement des colites (inflammation du côlon) ?

Telle est la question que se sont posée des chercheurs de l’Université d’Istanbul, et ont publié les résultats de leurs recherches dans la revue Dig Surg en 2002. Ils ont constaté que l’administration du miel par voie rectale a la même efficacité que le cortisone, chez des rats, aux quels une colite a été provoquée. Toutefois, cette étude reste à confirmer par d’autres contrôles.

De même, la revue Eur J obstet Gynecol Repord Biol a publié, en Septembre 2002, une étude effectuée sur des rats ayant des lésions abdominales. Elle a montré que l’administration en intra péritonéal, du miel, a permis de réduire le taux de survenue d’adhésion péritonéale. Etude qui demeure encore au stade expérimentale seulement sur des rats.

Le miel peut-t-il protéger contre les lésions inflammatoires du colon ? Cette question a fait l’objet d’une étude réalisée à l’Université du Roi Saoud , en Arabie Saoudite. Les chercheurs de cette Université ont procédé à provoquer des lésions au niveau du colon, chez des rats, par un acide. Ces rats ont reçu au préalable des doses du miel, du glucose et du fructose, par voie orale et rectale. Ils ont constaté que le miel a eu un rôle primordial de protection du colon contre l’agression de cet acide.


k- le miel et le cuir chevelu :

En se basant sur les effets anti-microbiens, antifongiques et anti-oxydants du miel, un chercheur, le Dr Al Willis, a étudié l’effet du miel en traitement de la dermatite séborrhéique. Il a étudié 30 patients, 10 hommes et 20 femmes, atteints de cette maladie qui touche le scalpe, le visage et la partie antérieure du thorax ; avec un âge entre 15 et 60 ans.

Les lésions dermatologiques, chez ces patients, étaient des squames blanches sur une surface érythémateuse. Les patients appliquaient une solution à base de miel (90% de miel dans de l’eau tiède) une fois tous les deux jours, sur les zones atteintes, notamment, le scalpe, le visage et le thorax, avec un massage de 2 à 3 minute, pour une durée de 3 heures avant de se rincer avec de l’eau tiède. Un suivi quotidien de ces patients était établi, sur les critères de prurit, squames et chute de cheveux. Le traitement a duré 4 semaines, avec une bonne réponse ; les patients ne se plaignent plus de prurit ni de squames à partir de la 1ère semaine de traitement. Les autres lésions ont complètement disparu au bout de 2 semaines.

Puis, la surveillance de ces patients a continué pendant 6 mois, avec une application une fois par semaine du miel sur les zônes atteintes. Aucune rechute n’a été signalée chez les 15 patients qui n’ont pas arrêté le traitement. Tandis que les lésions ont réapparu chez 12 patients parmi les 15 qui ont arrêté le traitement.

Le Dr Willis a conclu, en fin de son étude, que le miel, en traitement local, peut très bien, améliorer les symptômes de la dermatite séborrhéique, et empêche la survenue de rechute s’il est utilisé une fois par semaine.


Dieu dont le nom est béni et exalté a raison de dire : « De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour des gens qui réfléchissent ».

Imad Net

Masculin Nombre de messages : 84
Age : 26
Localisation : 21
Date d'inscription : 04/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Miracles du Coran

Message par Benkad le Ven 25 Déc - 12:19

Salam Imad Net et un grand merci pour cet article qui fait le tour de la question.
Toute une sourate pour les abeilles!!! et tant de recherches et de découvertes pour confirmer cette "guérison" ... si seulement la vie de ces abeilles est préservée, ainsi que celle de tous les êtres vivants ...

_________________
"Être ou paraitre" ... that is the question ...
avatar
Benkad
Modératrice
Modératrice

Féminin Nombre de messages : 6184
Localisation : Soummam
Date d'inscription : 13/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.moussa-benazzouz.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Miracles du Coran

Message par nIzLa le Ven 25 Déc - 13:10

Juste un peu d'histoire.....ça ne fera de mal è personne

L'apiculture est la technique d'élevage des abeilles qui consiste à obtenir du miel et de la cire. Cette technique dérive de la chasse au miel et de sa récolte. En effet, on a trouvé dans des grottes européennes et africaines des peintures qui indiquent qu'il y a au moins 15 000 ans, les humains volaient les nids d'abeilles sauvages pour leur trésor sucré. On sait que, dès 3000 ans av. J.-C. en Égypte, on fournissait des abris aux abeilles et on les gardait pour leur miel. Dans les plus anciens écrits grecs et romains, l'apiculture est mentionnée. Les produits de la ruche étaient si recherchés que les Romains levaient parfois des impôts sur le miel et la cire d'abeille.

Dans la Bible et le Coran, on fait souvent mention des abeilles et du miel. Dans diverses religions de partout dans le monde, on donne aux abeilles et au miel une place particulière auprès des humains.Les Mayas et les Aztèques vénèrent le miel, les abeilles et leur rapport avec les fleurs.
On garde - et c'est encore le cas dans certains endroits aujourd'hui - les abeilles domestiques dans des pots d'argile ou des cylindres, des bûches creuses, des paniers d'osier et des ruches de paille. Ces techniques limitent cependant la production de miel. Il y a peu de changements jusqu'au milieu du XIXe siècle, où le révérend Lorenzo L. Langstroth invente la ruche moderne à cadres mobiles, aux États-Unis. Le principe de la ruche à cadres mobiles consiste en un trou de passage pour les abeilles ouvrières d'environ 8 mm de largeur entre les cadres. Les abeilles laissent naturellement un passage entre leurs rayons, espace qu'elles ne comblent pas d'alvéoles ou ne bloquent pas avec de la propolis (ou résine d'abeille). Ainsi, grâce à l'ingéniosité de Langstroth, on peut ouvrir la ruche, en examiner le contenu et en retirer le miel sans abîmer les rayons qui sont sur les cadres. Cette invention a permis d'augmenter la production de miel et a rendu possible le développement de l'industrie apicole moderne. La méliponiculture, tout comme l'apiculture, utilise des ruches pour élever les abeilles, mais l'architecture du nid ne permet pas la mécanisation et ne produit pas le même rendement.
En colonisant l'Amérique du Nord, l'Amérique du Sud, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, les Européens y introduisent des abeilles domestiques provenant de leur pays d'origine. Les abeilles survivent bien dans ces nouveaux milieux, et on y trouve actuellement d'importantes industries apicoles. En 2000, 9253 apiculteurs canadiens élèvent environ 600 000 colonies d'abeilles, et leur production totale de miel atteint 53 kilogrammes par ruche.

_________________
Le pouvoir de l'amour ne doit jamais nous mener à l'amour du pouvoir.......
avatar
nIzLa
Les Rois du Forum

Masculin Nombre de messages : 5344
Age : 60
Localisation : en tout cas pas chez toi
Date d'inscription : 15/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Miracles du Coran

Message par belhouchet le Ven 25 Déc - 16:51

Joyeux Noel à tousssssss

_________________
Bougie Bougie belle ville ou je suis ne croyez moi je suis fiere de porter les initiales JSMB et les couleurs que vous voyez sur les cotes le vert et rouge

http://saldae.myminicity.fr/ind
avatar
belhouchet
Les Rois du Forum

Masculin Nombre de messages : 1782
Age : 43
Localisation : Alger
Date d'inscription : 19/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Miracles du Coran

Message par Benkad le Ven 25 Déc - 17:04

"- Quels liens devrions nous choisir pour illustrer les effets de la pollution et de la dégradation de l'environnement sur l'intoxication des abeilles et donc sur la pollinisation d'une grande partie des plantes qui constituent notre alimentation (et qui rentrent dans les chaines alimentaires ... dans les écosystèmes menacés ... ) et ... aussi sur la production du miel, denrée importante ...??

Lisons et choisissons les meilleurs liens;
c'est par ici ... et n'est-ce pas que çà fait peur ... ??? ...
http://www.google.com/search?q=les+effets+de+la+pollution+sur+les+abeilles&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&client=firefox-a&rlz=1R1GGGL_fr___DZ356

... "



_________________
"Être ou paraitre" ... that is the question ...
avatar
Benkad
Modératrice
Modératrice

Féminin Nombre de messages : 6184
Localisation : Soummam
Date d'inscription : 13/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.moussa-benazzouz.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Miracles du Coran

Message par nIzLa le Ven 25 Déc - 19:27

belhouchet a écrit:Joyeux Noel à tousssssss

Désolé l'ami.....le retard est de règle quant le chemin est semé....de H.S.pour le que je suis
Merci .....merci...que le chocolat..... coule à flot .

_________________
Le pouvoir de l'amour ne doit jamais nous mener à l'amour du pouvoir.......
avatar
nIzLa
Les Rois du Forum

Masculin Nombre de messages : 5344
Age : 60
Localisation : en tout cas pas chez toi
Date d'inscription : 15/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Miracles du Coran

Message par MIM0U le Jeu 18 Nov - 0:30

avatar
MIM0U
Forumiste de l'Année
Forumiste de l'Année

Masculin Nombre de messages : 9203
Age : 33
Localisation : Saldae
Date d'inscription : 10/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ultrasjokers.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Miracles du Coran

Message par moss34 le Jeu 18 Nov - 1:14


_________________

moss34
Modérateurs
Modérateurs

Nombre de messages : 7947
Age : 45
Localisation : avec mes deux garcons
Date d'inscription : 22/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Miracles du Coran

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum