* Flash infos de Béjaîa *

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par moss34 le Jeu 5 Aoû - 0:31

seylle a écrit:1 bébé déja c'est une tache lourde alors la si la famille est déja nombreuse avant ses 4 mouflé .

wallah 3adek l'hak

_________________

moss34
Modérateurs
Modérateurs

Nombre de messages : 7947
Age : 45
Localisation : avec mes deux garcons
Date d'inscription : 22/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par lebougiote le Jeu 5 Aoû - 15:14

Que Dieu soit avec cette famille, et longue vie aux 04 bébés
et comme dit le proverbe :"" liyakhlek la youdayah""
avatar
lebougiote
Membre Actif
Membre Actif

Masculin Nombre de messages : 3124
Age : 64
Date d'inscription : 06/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par moss34 le Ven 6 Aoû - 0:54

lebougiote a écrit:Que Dieu soit avec cette famille, et longue vie aux 04 bébés
et comme dit le proverbe :"" liyakhlek la youdayah""

amine inchallah

_________________

moss34
Modérateurs
Modérateurs

Nombre de messages : 7947
Age : 45
Localisation : avec mes deux garcons
Date d'inscription : 22/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par lebougiote le Lun 9 Aoû - 10:55

TRAFIC ROUTIER BÉJAÏA-ALGER
La Nationale 26 saturée Il y a urgence : la RN26, qui relie Béjaïa à M'chedellah, est constamment bouchée. Le trafic
routier est tout simplement saturé.
Prenez donc votre mal en patience si
vous devez passer par là. Le point sur
ce déferlement quotidien.
D'abord un témoignage qui se passe
de tout commentaire : «Il y a dix ans,
trois quarts d'heure me suffisaient
pour atteindre Béjaïa. De nos jours,
il faut prévoir 2 à 3 longues heures
pour les 68 km qui séparent Akbou du
chef-lieu de wilaya», dit un chauffeur
de bus akboucien.
Veine jugulaire par excellence assurant
l'essentiel des échanges commerciaux
de la Basse Kabylie, cette
RN est quotidiennement empruntée
par des dizaines de milliers de véhicules,
notamment des poids lourds en
partance ou en provenance du port de
Béjaïa, deuxième port du pays.
La RN26, communément appelée
«route d'Alger», est un axe long de
95 km.
Les flux explosent de façon vertigineuse.
Combien de voitures et de
poids lourds circulent sur cette route
? Les comptages routiers réalisés
par les services de la sécurité routière
montrent que la circulation ne cesse
de s'accroître avec une régularité de
métronome : les chiffres ont triplé en
15 ans.
L'on compte entre 10 000 et 15 000
véhicules par heure. Avec des traversées
encombrantes des villes comme
Tazmalt, Akbou (trémie), Ouzellaguen,
Sidi Aïch et El Kseur. En été,
c'est pire : cet axe accuse des pointes
en saison estivale avec 15 000 véhicules
par heure.
Les points noirs ne se comptent plus :
entrée de la ville de Béjaïa, Oued
Ghir, El Kseur, Akbou et Tazmalt,
pour ne citer que ceux-là. Mais le
point le plus saturé demeure incontestablement
Sidi Aïch. Il en est ainsi
notamment les jours de marché hebdomadaire
(mardi et mercredi).
«C'est insupportable», peste notre
conducteur de bus, qui préfère serpenter
au centre-ville que de suivre
l'interminable file des véhicules stationnés
sur la voie de contournement
sud.
DES DOS D'ÂNE À L'INFINI…
Encombrants bouchons, mauvaise
qualité de l'itinéraire (avec d'innombrables
dos d'âne) et par-dessus tout
une insécurité routière galopante
avec son lot d'accidents (premier
point noir, selon les chiffres de la
gendarmerie). Les gendarmes vous
le diront : c'est l'axe routier le plus
meurtrier de la wilaya. La RN26 détient
incontestablement la palme d'or
en matière d'accidents. «15 personnes
ont péri sur cet axe routier en
2007 contre 11 en 2008, 16 en 2009
et 7 depuis le début de l'année 2010»,
relate le capitaine Soufi, chargé de la
communication à la Protection civile.
Le tracé a beau accueillir d’incessants
programmes de modernisation
des itinéraires, dont la mise à deux
fois deux voies du tronçon El Kseur-
Béjaïa et l'aménagement d'une trémie
à Akbou. Rien n'y fait, l'axe est sursaturé.
La circulation automobile ne cesse
de croître. Du coup, la saturation de
la RN26 donne du grain à moudre à
ceux qui plaident sans relâche pour
l'accélération de la concrétisation du
projet de la pénétrante qui devra relier
Béjaïa à l'autoroute Est-Ouest.
Tous les espoirs portent, en effet, sur
ce projet devenu indispensable et urgent.
Or, il accumule les retards.
Neuf ans après l'annonce de son inscription,
l'on en est encore au stade
de l'octroi du marché de l'étude de
l'avant-projet détaillé à un bureau coréen.
Le coup d'envoi des travaux de cette
voie express 2x2 voies attendra.
Plus que les échanges économiques,
ce sont les déplacements domiciletravail
qui engorgent aujourd'hui la
RN26. Le transport en commun, qui
se heurte à un habitat dispersé dans la
région, a visiblement des progrès à
faire. A commencer par le rail. Elus
et usagers ne cachent pas leur agacement
: le secteur ferroviaire est dramatiquement
à la traîne.
Hormis un seul aller-retour en autorail
en partance et en provenance
d'Alger, une seule misérable navette
assure la desserte locale Béjaïa-Beni
Mansour. Usagers et élus réclament
des moyens nécessaires au financement
de l'amélioration de la RN26,
l'accélération de la réalisation de la
pénétrante autoroutière et surtout le
redéploiement du rail. Cherif lahdir
avatar
lebougiote
Membre Actif
Membre Actif

Masculin Nombre de messages : 3124
Age : 64
Date d'inscription : 06/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par Rastacool le Lun 9 Aoû - 11:10

Pollution sur la côte ouest de Béjaïa
Le plan Tel Bahr local jugé non nécessaire

Par : Moussa Ouyougoute


Il n’y aurait pas de traces d’hydrocarbures sur les côtes ouest de Béjaïa. C’est, du moins, la version défendue par la Direction de l’environnement ainsi que le directeur par intérim de la Protection civile de Béjaïa. La commission d’urgence de la wilaya, qui s’est déplacée, hier à 13h, au niveau des plages de Boulimat, Saket, Tighremt et Oued Dess, a jugé qu’il n’est pas nécessaire de déclencher le plan Tel Bahr local.
Les membres de la commission, — le directeur par intérim de l’environnement, un représentant des gardes-côtes, le directeur par intérim du tourisme, deux représentants de la Protection civile —, ont constaté qu’il n’y avait “aucun changement anormal de la couleur” de l’eau, absence d’odeur ou présence de film visible à la surface de l’eau ou de résidus goudronneux. Il y aurait, par contre, la présence d’algues en suspension.
Notez bien que cette inspection a eu lieu plus de 72 heures après que les estivants eurent signalé — jeudi matin — la présence, sur les plages, d’une vaste couche de rouille tout au long de la côte ouest, depuis les rivages de Boulimat jusqu’aux criques de Oued Dess. Pour notre part, on avait aussitôt répercuté l’information. On a vainement essayé de susciter la réaction des services concernés.
L’information, publiée dans notre édition de samedi, n’a pourtant pas laissé indifférent. Bien au contraire, nos confrères de la radio Soummam ont vainement tenté de vérifier l’information durant la journée de samedi. Au journal de 14h, on s’est plaint de l’absence de réaction des responsables concernés. Ce n’est que dimanche, premier jour de la semaine, que les langues ont commencé à se délier. On a pris attache avec le directeur par intérim de la Protection civile, et du directeur par intérim de l’environnement, via la cellule de communication de la wilaya.
On a appris qu’aussitôt alerté, le directeur par intérim de la Protection civile de Béjaïa, avait mobilisé ses éléments, parmi lesquels il y a des officiers spécialisés dans les interventions en mer, notamment durant les situations de pollution. “On a préparé les équipes et contacté les services concernés (l’inspection de l’environnement, la Direction de la santé, etc. ndlr). On s’est ensuite déplacé sur les lieux”, a déclaré le directeur par intérim de la Protection civile.
Les équipes spécialisées de la Protection civile ont ensuite prélevé des échantillons à 30 mètres des côtes. Après “analyse visuelle”, il s’est avéré qu’il n’y avait pas de traces d’hydrocarbures. “J’insiste, il s’agit bien d’une analyse visuelle”, a précisé le directeur par intérim. En d’autres termes, il ne veut pas être affirmatif car les analyses doivent être approfondies et recoupées avec celles que doit mener la commission d’urgence de la wilaya. Il a, néanmoins, déclaré qu’“il y a eu plus de peur que de mal”.

Liberté
avatar
Rastacool
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 33672
Age : 33
Localisation : Bougie
Date d'inscription : 13/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.jsmbejaia.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par jacob-bablouz le Mar 10 Aoû - 15:35

thumb

_________________
Walker Web smoke
avatar
jacob-bablouz
Modérateurs
Modérateurs

Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 26
Localisation : Pawpaw city
Date d'inscription : 01/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ultrasjokers.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par lebougiote le Mar 10 Aoû - 18:15

Qui dit vrai protest protest
avatar
lebougiote
Membre Actif
Membre Actif

Masculin Nombre de messages : 3124
Age : 64
Date d'inscription : 06/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par jacob-bablouz le Mar 10 Aoû - 21:07

nul ne le sais ! a part Dieu

_________________
Walker Web smoke
avatar
jacob-bablouz
Modérateurs
Modérateurs

Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 26
Localisation : Pawpaw city
Date d'inscription : 01/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ultrasjokers.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par @mineunited le Mar 10 Aoû - 23:38

je me demande pourquoi les français ont mit des voix ferrées du port de bougie vers les zone intérieur ???

énorme usine sur le port de bougie, bougie est morte a cause de ce .... d'usine de cevital


au lieu de construire leur usine loin de bougie, dans des zones indus comme akbou, sidi aich, ...
ils l'ont mise en plein centre villes, ça fait mal au coeur mais c'est ainsi , tous ça pour minimiser les coups de transports
avatar
@mineunited
Membre Actif
Membre Actif

Masculin Nombre de messages : 7663
Age : 29
Localisation : old trafford
Date d'inscription : 01/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par lebougiote le Mer 11 Aoû - 11:15

BÉJAÏA
Les stations balnéaires se vident 11 Août 2010 - Page : 9

Le départ des estivants est quelque peu anticipé cette année.

«Les vacances sont trop courtes cette année», constatait, hier, un commerçant de la ville de Béjaïa qui voit désespérément les rues et boulevards de la ville se vider peu à peu. Grouillante jusque-là, les artères de Béjaïa retrouvent leur calme. Des espaces s’offrent de nouveau aux habitants de la ville qui renoueront avec l’activité de nuit dès demain soir, première veillée du Ramadhan. Le départ des estivants s’est quelque peu précipité. Hier, les vacanciers, qui ont opté pour cette région réputée pour la propreté des eaux des plages, ont quitté les lieux. Les estivants ont commencé depuis quelques jours à décamper. La raison de ce départ précipité, est l’arrivée du mois sacré. L’heure étant à présent aux préparatifs du Ramadhan, les vacanciers préfèrent rentrer chez eux au moins deux jours avant. Il faut dire que tout a été programmé cette année autour essentiellement du mois de juillet. Un mois, qui a connu une affluence record. Selon les dernières statistiques fournies par les services de la Protection civile de la wilaya de Béjaïa, les 35 plages autorisées ont accueilli plus de 6 millions de baigneurs depuis le 1er juin de cette année.
Le mois de juin a connu cette année une faible affluence en raison de la Coupe du Monde qui a retenu toutes les attentions et fait de l’ombre à la fraîcheur des plages. Le mois de juillet et la première semaine du mois d’août ont connu une forte affluence des estivants qui ont profité du soleil et des bains de mer. Depuis hier, on assiste à une file interminable de voitures, signifiant, on ne peut mieux, la fin des vacances.
Une fin de vacances avec ces fâcheuses conséquences sur l’environnement, un détour dans les quartiers de la ville et les stations balnéaires de la wilaya renseigne amplement sur les dégâts occasionnés par les estivants.
Ces derniers ont fait preuve d’incivisme flagrant qui s’ajoute à l’inconscience des autorités locales. Aussi, il est loisible de constater un peu partout des amas d’ordures ménagères trôner...défigurant villes et villages. Le risque de voir la situation s’aggraver est patent sachant que le mois de Ramadhan est un mois de forte consommation et donc de nombreux déchets qui s’ajouteront à ceux qui se sont entassés depuis le début de la saison estivale.
Sur les plages, la situation est peu reluisante. Ces espaces qui, des jours durant, ont accueilli les baigneurs sont abandonnés dans un état d’insalubrité totale. Fort heureusement, la mer est là qui régénère. Un geste naturel qui devrait inspirer l’homme.

Arezki SLIMANI
avatar
lebougiote
Membre Actif
Membre Actif

Masculin Nombre de messages : 3124
Age : 64
Date d'inscription : 06/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par lebougiote le Mer 11 Aoû - 12:04

Béjaïa: Des centaines des locaux en souffrance :
(le jour d'Algerie 11/08/2010)

Des jeunes chômeurs sans perspectives d’emploi se sont emballés des mois durant, croyant avoir enfin trouvé une option pouvant mettre fin à leur désœuvrement. Le programme des 100 locaux commerciaux était une sorte de bouée de sauvetage pour nombre de jeunes mais ils ont vite déchanté car la réalité des choses est plus compliquée lorsque les APC et la Dlep et les autres secteurs concernés se renvoient la balle concernant leur financement ou du moins la réalisation de l’étude te la viabilisation des terrains choisis. Dans certaines communes, des locaux sont construits sur des sites non viabilisés, dans d’autres il y a manque d’assiette foncière, et quelques communes ont déjà distribué un lot et d’autres sont en voie de construction. Des communes n’arrivent pas à s’entendre avec la Dlep pour l’étude, se disant incapables de supporter le cours sur leur budget. Bien des cas qui bloquent cette initiative qui date de plusieurs années. En effet, à El-Kseur les 177 locaux commerciaux à usage professionnel attribués aux jeunes ne sont pas encore ouverts. Et pour cause, ils ne sont pas alimentés par l’énergie électrique depuis de longs mois en dépit des contacts entrepris par la mairie avec les directions concernées. Le P/APC M. Lounis incombe la responsabilité de cette situation à la Dlep, laquelle rejette la balle et accuse la Sonelgaz. Les jeunes ayant bénéficié de ces locaux souffrent le martyre pour leur part, car ils ont contracté des crédits auprès des banques, des crédits qu’ils doivent rembourser alors qu’ils n’ont même pas commencé leur activité. L’intervention du wali est plus que souhaitable pour faire sortir ces jeunes du bourbier car s’en est un avec les dettes qui s’accumulent et le risque de mettre la clé sous le paillasson avant même de commencer leur activité. Notre interlocuteur se désole de cette situation qui pénalise ces jeunes acquéreurs au chômage. M. Ouzani P/APC de Sidi Aïch nous a affirmé qu’une commission va se réunir dans quelques jours pour distribuer les 36 locaux réalisés. Cependant, il dira que les 86 autres locaux restants ne sont pas entamés. «Même l’étude n’a pas été faite». Nous avons fait un choix de terrain et avons saisi la Dlep pour supporter l’étude et la viabilisation car l’APC ne peut pas le faire et notre demande renouvelée récemment est restée sans réponse des mois, dira-t-il. M. Aïssani P/APC de Tichy nous a indiqué que 15 locaux sont achevés et réceptionnés depuis un an mais ne sont pas alimentés en électricité. La responsabilité est rejetée sur la Dlep. Sollicités pour avoir leur version, «tous les responsables n’étaient pas là», le directeur étant muté dans une autre wilaya depuis plus de quatre mois.

Tarek B.S.
avatar
lebougiote
Membre Actif
Membre Actif

Masculin Nombre de messages : 3124
Age : 64
Date d'inscription : 06/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par lebougiote le Jeu 12 Aoû - 12:45

Béjaïa : 17 incendies en une journée

12 Aout 2010 B. B.
Quelque 250 hectares de végétation ont été détruits pour les feux lors de la première dizaine de ce mois.
Selon un communiqué des service de la Protection civile de la wilaya de Béjaïa, 77 départs de feu ont été enregistrés du 1er au 11 août courant occasionnant des pertes en arbres fruitiers et des ruches d’abeilles.
La seule journée du 10 août aura été marquée par la survenue de pas moins
de 17 incendies à Béjaïa, Adekar, Aokas, M’cisna, Chellata, Ouzelaguen,
Sidi Aïch, Chemini, Kherrata, Ath R’zine, Toudja, El Kseur, Semaoune et
Amizour. Ces incendies auront ravagé environ 96 hectares de
broussailles, maquis et de chênes. Un millier d’arbres fruitiers ont
aussi été touchés par les incendies. Outre les moyens de service de la
Protection civiles, les riverains et les autorités locales s’étaient
activement impliquées pour venir à bout de ces sinistres.


Dernière édition par lebougiote le Sam 14 Aoû - 12:32, édité 1 fois
avatar
lebougiote
Membre Actif
Membre Actif

Masculin Nombre de messages : 3124
Age : 64
Date d'inscription : 06/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par fred74 le Jeu 12 Aoû - 22:18

c est l armee qui a allume ces feux
avatar
fred74

Masculin Nombre de messages : 121
Age : 44
Localisation : bougie
Date d'inscription : 28/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par bejaiaboys le Jeu 12 Aoû - 22:31

a El kseur c'était eux
avatar
bejaiaboys

Masculin Nombre de messages : 480
Age : 26
Localisation : la ou persson ne part
Date d'inscription : 25/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par bejaiaboys le Ven 13 Aoû - 18:59

chikh el hesnaoui en live a elkseur ce soir a 22:00
avatar
bejaiaboys

Masculin Nombre de messages : 480
Age : 26
Localisation : la ou persson ne part
Date d'inscription : 25/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par jacob-bablouz le Ven 13 Aoû - 19:25

bejaiaboys a écrit:chikh el hesnaoui en live a elkseur ce soir a 22:00
il faut signaler " chikh el hesnaoui le petit "

_________________
Walker Web smoke
avatar
jacob-bablouz
Modérateurs
Modérateurs

Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 26
Localisation : Pawpaw city
Date d'inscription : 01/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ultrasjokers.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par MIM0U le Ven 13 Aoû - 19:57

bejaiaboys a écrit:chikh el hesnaoui en live a elkseur ce soir a 22:00

"El Hasnaoui Amechtouh" n'est pas un chikh!! Chikh el Hasnaoui est décédé
avatar
MIM0U
Forumiste de l'Année
Forumiste de l'Année

Masculin Nombre de messages : 9203
Age : 33
Localisation : Saldae
Date d'inscription : 10/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ultrasjokers.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par Ouled El Hamra le Ven 13 Aoû - 20:55

ce soir à au TRB (Théâtre Régional de Béjaia) soirée animé par Djamel Allam à 22H


_________________



avatar
Ouled El Hamra
Modérateurs
Modérateurs

Masculin Nombre de messages : 14673
Age : 31
Localisation : Venise
Date d'inscription : 24/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.djyacine012.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par lebougiote le Jeu 2 Sep - 13:37

Béjaïa - Veillées ramadanesques très animées ( la nouvelle République)

Les rues sont vides, notamment à l’heure de la longue sieste. Seuls les commerces des fruits et légumes et autres denrées alimentaires sont ouverts. . Durant les soirées, c’est l’inverse, c’est la grande ruée au centre-ville, qui pour une visite familiale, qui pour une randonnée ou une soirée festive. Ou pour aller carrément s’attabler dans un salon de dégustation. Tout le monde sort de chez soit pour changer d’air. Si les passants obstruent les voies qui s’avèrent exiguës dès 21 heures, les salles de spectacles sont aussi prises d’assaut. L’animation tous azimuts, même si parfois il nous semble qu’on y prête guère attention. Le TRB, En-Naciria, la maison de la culture, la Kheïma deSouk El Fellah, reçoivent des familles en quête de loisirs. Le festival du rire organisé par le CFVB draine aussi grand monde. Qui a dit que le Ramadan a cassé la saison estivale ? Il n’en est rien, juste que l’animation se fait la nuit. Des nuits animées, gaies, colorées qui se poursuivent jusqu’au s’hour en de places aussi agréables que la Brise, les Aiguiades, la place du 1er -Novembre (ex-place Gueydon). Qu’importe, le Ramadhan est là pour en faire aussi un mois de distraction. B. M.-O.
avatar
lebougiote
Membre Actif
Membre Actif

Masculin Nombre de messages : 3124
Age : 64
Date d'inscription : 06/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par Itali@no le Lun 6 Sep - 20:50

Arrêtés à Ouzellaguène
Le procès des non-jeûneurs s’ouvre ce matin



Le bureau de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme à Béjaïa sera présent au procès en guise de soutien aux accusés.

Le procès des non-jeûneurs et du propriétaire du restaurant, arrêtés mardi dernier à Ouzellaguène par la police, s’ouvre aujourd’hui au tribunal d’Akbou. Tout a commencé mardi dernier lorsque les éléments de la sûreté de daïra d’Ouzellaguène ont effectué une descente dans un fast-food sis au 2e étage d’un immeuble commercial à côté du marché jouxtant la RN26 de la même ville.
Une descente policière, soldée par l’interpellation de 10 personnes, dont le propriétaire du restaurant, et ce, pour ne pas avoir observé le jeûne. “Pris en flagrant délit”, les mis en cause ont été présentés devant le juge d’instruction près le tribunal d’Akbou.
L’affaire est qualifiée de “dénigrement et non-respect des préceptes de l’islam”. Ainsi, le juge a ordonné la mise sous mandat de dépôt du restaurateur, citation directe pour 7 personnes et 2 autres comme témoins à charge en vertu de l’article 144 bis du code pénal. “Juridiquement, l’article 144 bis du code pénal est flou et, en outre, il n’a aucun sens par rapport a la Constitution : Loi fondamentale du pays, qui garantit la liberté de conscience”, nous a déclaré en substance Me Benkadoum, avocat du restaurateur placé en détention, qui signale qu’un lieu de culte chrétien se trouve à 200 m du restaurant où les non-jeûneurs ont été arrêtés. “Dans ce cas, la police doit-elle faire une rafle dans ce lieu de culte pendant la messe des fidèles ?”, s’est interrogé Me Benkadoum comme pour battre en brèche la qualification du délit dont ils sont poursuivis les accusés.
Ainsi, cet avocat estime sans ambages que, dans cette affaire, il y a une influence des islamistes. De son côté, le responsable du bureau de la Ligue pour la défense des droits de l’Homme à Béjaïa, Saïd Salhi, joint par téléphone, s’est déclaré outré par cette inquisition policière qu’il condamne avec force. “Le recours systématique et abusif à la répression sous prétexte d’atteinte aux préceptes de l’islam est une violation caractérisée de la liberté de culte et des libertés individuelles consacrées pourtant par la Constitution”, a déclaré M. Saïd Salhi, qui n’a pas manqué de lancer un appel pressant “à l’opinion publique à se mobiliser pour la tolérance et le respect de la différence, valeurs cardinales d’un État de droit”. Le bureau de la ligue, signale-t-il, sera présent au procès d’aujourd’hui des non-jeûneurs pour leur apporter du soutien.
En matière d’inquisition, il y a lieu de signaler que ce n’est pas une première dans les annales de la wilaya de Béjaïa. L’on se rappelle qu’on 2005, une affaire similaire s’est produite à Béjaïa ville où 6 personnes avaient été arrêtées dans un restaurant situé au parc d’attractions de la ville de Béjaïa dans des conditions identiques à celles d’Ouzellaguène. Les six mis en cause avaient été condamnés à des peines de prison ferme allant de 2 à 6 mois avant qu’ils ne soient relaxés sous la pression de la solidarité citoyenne.
À souligner que cette affaire des non-jeûneurs d’Ouzellaguène est intervenue au moment où la solidarité s’organise activement autour des deux non-jeûneurs arrêtés à Aïn El-Hammam, wilaya de Tizi Ouzou, en début de ce mois de Ramadhan. C’est dire que les inquisiteurs du pouvoir sont déterminés dans leur stratégie de mise au pas de la société.

Liberte.
avatar
Itali@no
Membre Actif
Membre Actif

Masculin Nombre de messages : 10706
Age : 30
Localisation : Tjr avec mon pére
Date d'inscription : 22/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par lebougiote le Jeu 9 Sep - 12:55

Béjaïa : L’auberge pour personnes âgées sera transformée en école paramédicale

9 Septembre 2010 B. Mouhoub (DDK)

L’auberge pour personnes âgées de la cité Chabatia Sidi Ouali sera prochainement transformée en centre de formation paramédicale où seront, selon le DSP, formés au profit de la wilaya quelques 500 techniciens de la santé entre infirmiers et laborantins.
Par cette action, la DSP n’aura fait que récupérer son bien puisqu’à l'origine, c’est elle qui avait mis ces locaux à la disposition de l’APC pour en faire une auberge pour personnes âgées.
Le problème. c’est qu’en plus des personnes âgées, l’auberge héberge parfois des familles entières que l’APC n’a pas trouver où caser.
C’est le cas présentement de deux familles : La famille B, composée de 6 personnes et la famille A, 8 personnes, qui occupent les lieux, selon les déclaration du premier chef de famille, depuis 1998.
Ces familles sont aujourd’hui sommées toujours, selon le chef de la famille A, composée de ses 2 enfants, de sa mère et de ses 2 sœurs, de quitter les lieux avant la date de 13 septembre, elles qui ont été en 1998, évacuées par la force publique du perron de TRB, pour être casées “provisoirement”, à l’auberge.
Après un provisoire qui aura duré 12 ans, ces familles qui sont aujourd’hui dans un désarroi total, se demandent si vraiment il n’a pas été possible, depuis tout ce temps, aux autorités concernées de leur trouver un logement décent.
Contacté par nos soins, le P/APC de Béjaïa, M. Henache, déclare cependant que ces familles ne seront pas expulsées de l’auberge tant qu’une solution ne soit pas trouvée à leur problème.
B. Mouhoub
avatar
lebougiote
Membre Actif
Membre Actif

Masculin Nombre de messages : 3124
Age : 64
Date d'inscription : 06/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par Rastacool le Sam 18 Sep - 11:31

Bgayet : Grande opération de réfection du réseau routier
18 Septembre 2010 Boualem Slimani 247 lecture(s)


La priorité, selon notre interlocuteur, a été accordée aux tronçons dégradés situés sur les limites de la wilaya, tel que la RN 26 (Tazmalt-Allaghene) et la RN 12 longeant la commune d’Adekar. Aussi, des tronçons donnant accès à la ville de Bgayet ont été retenus en premier lieu dans cette opération.
Il s’agit de la RN 12 traversant la commune d’Oued-Ghir, sise à la périphérie de la ville de Bgayet. Les travaux s’effectueront sur 5 km a-t-on précisé. Concernant l’entrée est de la ville, un même projet a été entamé sur la RN 9 dans la commune côtière de Boukhlifa.

Une opération de réfection des routes nationales, s’inscrivant dans le cadre du programme quinquennal 2010-2014, a été lancée sur le réseau routier de la wilaya de Bgayet, nous a indiqué le directeur des Travaux publics, M. Kouider Miraoui.
Pour cela, un budget d’un milliard de dinars, qui représente, seulement, la première tranche de l’enveloppe financière allouée par l’Etat à la wilaya de Bgayet pour la réalisation de travaux d’aménagement, de revêtement et de renforcement de son tissu routier est consacré pour cette seule opération d’un linéaire de 50km. Elle s’étalera sur trois mois, soit d’août à novembre, précise notre source.
La priorité, selon notre interlocuteur, a été accordée aux tronçons dégradés situés sur les limites de la wilaya, tel que la RN 26 (Tazmalt-Allaghene) et la RN 12 longeant la commune d’Adekar. Aussi, des tronçons donnant accès à la ville de Bgayet ont été retenus en premier lieu dans cette opération.
Il s’agit de la RN 12 traversant la commune d’Oued-Ghir, sise à la périphérie de la ville de Bgayet. Les travaux s’effectueront sur 5 km a-t-on précisé.
Concernant l’entrée est de la ville, un même projet a été entamé sur la RN 9 dans la commune côtière de Boukhlifa.
M.Miraoui admet le déficit qu’accuse la wilaya de Bgayet au niveau de l’aménagement des routes.
" Le réseau routier est en mauvais état .Les usages hors wilaya disent que dès qu’on arrive à Bgayet, c’est la catastrophe ! ", souligne -t-il.
" Les autorités ont pris conscience de cette situation et toutes les routes seront en bon état d’ici la fin de toutes les opérations. Avec six entreprises à pied d’œuvre, cela ira très vite ; dans quatre mois vous constaterez un changement radical ", promet le directeur des Travaux publics.
Il est vrai qu’avec son potentiel touristique, la wilaya de Bgayet attire, à chaque saison estivale, des milliers de visiteurs venant d’autres régions du pays.
Et, il est incontestable qu’un réseau routier praticable encouragera davantage la venue des touristes.

Boualem Slimani - Depeche de Kabylie -
avatar
Rastacool
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 33672
Age : 33
Localisation : Bougie
Date d'inscription : 13/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.jsmbejaia.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par Rastacool le Sam 18 Sep - 20:33

http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2010/09/18/article.php?sid=106062&cid=4

Régions : PLAN QUINQUENAL À BÉJAÏA
La feuille de route de la wilaya par les chiffres


Dans un communiqué rendu public, la wilaya de Béjaïa annonce sa feuille de route pour le prochain quinquennal, chiffrée à 419 milliards de dinars. Le secteur des travaux publics, avec 288,5 milliards de DA (soit 62% de l’enveloppe), détient la part du lion avec notamment la réalisation de la pénétrante autoroutière, la modernisation de 256 km de routes et divers travaux maritimes.
Le secteur de l’habitat, avec 31 500 logements et une enveloppe financière de 59,5 milliards de DA, arrive en seconde position. Il comporte 16 000 logements ruraux, 9 500 logements sociaux et 6 000 logements participatifs. Il est à noter que ce programme a été entamé puisque la wilaya a déjà réceptionné 2 000 logements ruraux qui ont été remis aux bénéficiaires ainsi que 2 000 logements sociaux affectés en fonction des disponibilités foncières dégagées à travers les communes. Ce programme sera renforcé progressivement en fonction de l’avancement des travaux et du dégagement des assiettes foncières, selon les autorités de la wilaya. Le secteur de l’hydraulique a bénéficié de 11 projets d’alimentation en eau potable, 12 d’assainissement, 2 stations d’épuration des eaux usées, 1 barrage dans la région de Beni Ksila et 3 grands forages. L’enveloppe financière pour ce secteur est de 23 milliards de DA. Avec 12 milliards de DA, le secteur de la santé verra la réalisation d’un CHU de 500 lits, la réalisation de 4 polycliniques, et l’aménagement et l’équipement des structures de la santé au niveau des communes. Le secteur de l’éducation a bénéficié d’une enveloppe de 8 milliards de dinars pour la réalisation de 10 lycées, 13 collèges, 337 salles de classes, 28 internats, demi-pension et cantines ainsi que 29 infrastructures sportives. Le secteur de l’énergie a bénéficié d’un programme pour le raccordement de 50 000 foyers en gaz naturel qui permettra de porter le taux de couverture de la wilaya à plus de 60% en 2014. Le programme comporte aussi le raccordement de 3 410 foyers en électricité, le tout pour une enveloppe de 9,5 milliards de dinars. L’enseignement supérieur verra la réalisation de 9 000 places pédagogiques, 4 500 lits d’hébergement et 150 logements pour une enveloppe financière de 6,5 milliards de dinars. Le secteur de l’agriculture a bénéficié de 5,5 milliards de dinars pour le développement de l’agriculture et du monde rural dans le cadre de 3 dispositifs qui sont le fonds de développement rural et mise en valeur des terres, le fonds national de développement des investissements agricoles et le fonds national de régulation de la production agricole. Le secteur de la jeunesse et des sports a bénéficié de 3 milliards de dinars pour la réalisation de 2 salles omnisports de 500 places, 11 maisons de jeunes, 7 complexes sportifs de proximité, 8 salles polyvalentes, 4 auberges de jeunesse, 16 aires de jeux, 5 piscines, 2 terrains de football et 2 camps de jeunes. Le secteur de la justice a bénéficié de 3 milliards de dinars pour la réalisation d’une cour de justice et d’un tribunal administratif à Béjaïa. Par ailleurs, le secteur de l’intérieur et des collectivités locales verra la réalisation de 20 projets pour la DGSN, 12 pour la Protection civile, le montant est de 2,5 milliards de dinars. Ces projets permettront de renforcer la couverture sécuritaire de la wilaya de Béjaïa. Avec une enveloppe de 2,3 milliards de dinars, le secteur de la formation professionnelle est programmé pour la réalisation de 7 instituts supérieurs de formation (INSFP), 2 CFPA, 4 bibliothèques et 2 internats. Quand à la culture, 1,3 milliard de dinars sont consacrés à la réalisation de plusieurs projets dont le musée archéologique régional, une salle de 6 000 places au niveau d’Iryahene, une bibliothèque principale qui sera implantée à côté de la maison de la culture, un institut régional de formation musicale, la restauration de 18 sites culturels et la construction du siège de la direction de la culture. Le secteur de la communication a bénéficié de 1,1 milliard de dinars pour l’amélioration et l’extension de la couverture de la télévision et de la radio au niveau de la wilaya de Béjaïa, la réalisation du réseau de télévision numérique terrestre (TNT) et de réseau de transmission HF. Par ailleurs, un montant de près de 3 milliards de dinars est destiné à la réalisation de divers projets dans différents secteurs dont on peut citer le plan d’aménagement de la wilaya et le schéma directeur d’aménagement touristique, 2 plages d’échouage, 2 centres de l’artisanat et une pépinière d’entreprises, 2 marchés couverts de gros, la modernisation de l’infrastructure postale ainsi que des infrastructures liées aux secteurs de la solidarité nationale, des moudjahidine et des affaires religieuses. D’un autre côté, il convient de préciser que l’enveloppe financière des projets du secteur des transports ainsi que des PCD viendront en complément des 419 milliards de dinars. Le secteur des transports a bénéficié d’importants projets dont on peut citer : l’étude pour la réalisation d’un téléphérique entre Béjaïa et Gouraya ; l’étude de faisabilité du tramway de Béjaïa ; la réalisation du dédoublement et de l’électrification de la voie ferrée entre Béni Mansour et Béjaïa ; l’extension de l’aérogare Abane- Ramadane ainsi que plusieurs projets de réalisation de gares routières, des stations urbaines et enfin une étude des plans de transport et de circulation de la wilaya de Béjaïa. Quand aux PCD, les enveloppes seront notifiées chaque début d’année, la tranche 2010 (1,5 milliard de dinars) étant déjà en cours de réalisation. Il convient de rappeler que la première année du plan quinquennal, à savoir l’année 2010, est déjà entrée dans une phase active puisque la wilaya a reçu au titre de l’année 2010 une enveloppe financière estimée à 23,3 milliards de dinars et que la plupart des projets inscrits se trouvent soit en phase d’étude, soit en phase des procédures administratives, soit en cours de réalisation.
A. K.
avatar
Rastacool
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 33672
Age : 33
Localisation : Bougie
Date d'inscription : 13/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.jsmbejaia.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par Rastacool le Dim 19 Sep - 13:00

avatar
Rastacool
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 33672
Age : 33
Localisation : Bougie
Date d'inscription : 13/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.jsmbejaia.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par transmetteur le Mer 29 Sep - 3:03

Ouled El Hamra a écrit:ils nous ont pollué tamourt,vivement leurs retour à leurs pays d'hébergement

lebougiote a écrit:VOILA pourquoi le tourisme s'est développé en Tunisie, le cadre de vie est meilleur, quant à eux nos touristes" les emmigrés"; il vivent bengs et aouf chez nous: 30 jours de vacances au frais de la princesse:
avec le peu d'euro qu'ils convertissent en gros dinars, il passent leur temps a se faire inviter : khali-hamti, zizi- etc etc ,et le jour du retour, c'est la voiture pleine qui repart vers marseille: melahaytou-bekharlou

C'est pas gentil ce que vous dites là !! downing

C'est notre ville tout de même, c'est notre pays aussi, A vous lire, j'ai le sentiment qu'il y a du mépris qui se dégage !! Je me trompes !! bye1

En tous les cas, wellah ces deux messages m'ont touché personnellement, c'est pour cela que je me suis permis de répondre ! hechman

Mais malgré tout, je vous aime !! stv6


_________________
avatar
transmetteur
Admin
Admin

Nombre de messages : 3024
Localisation : Nulle part ailleurs
Date d'inscription : 15/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: * Flash infos de Béjaîa *

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum