abus de biens publics: Saïdani écarté par Bouteflika

Aller en bas

abus de biens publics: Saïdani écarté par Bouteflika Empty abus de biens publics: Saïdani écarté par Bouteflika

Message par boulevard boy le Mar 15 Mai - 22:17

Selon El Khabar Hebdo


Saïdani écarté par Bouteflika pour abus de biens publics

La non-candidature, pour un troisième mandat à ces élections législatives du 17 mai prochain, de Amar Saïdani, président de l’Assemblée populaire nationale, a suscité de moult interrogations. De même que son surprenant éloignement du cercle présidentiel. La surprise a été mal perçue par le président de l’APN, suite à sa non-configuration en tête de liste pour la wilaya d’El Oued, lors de l’annonce des listes du parti du Front de libération national pour les législatives. Ce dernier, le président de la Chambre basse, aurait suscité la colère et le mécontentement du président de la République, Abdelaziz Bouteflika suite à différents rapports, qui auraient impliqué l’ancien député de la wilaya d’El Oued. Selon une enquête publiée, avant-hier, par notre confrère arabophone El Khabar Hebdo, " les raisons de la colère du Président envers Saïdani seraient relatives à des dossiers qu’il aurait reçus sur des pratiques douteuses dont il(Saïdani) serait coupable ".

Il s’agirait, entre autres, d’une villa qu’il aurait acquise à Hydra, sur les hauteurs d’Alger, d’un montant de 26,5 milliards de centimes et une carrière à Hameur-El-Aïn, dans la wilaya de Tipaza, au moment où l’Algérie a vécu une pénurie et une crise de gravats ", précise l’hebdomadaire. Plus que cela, Saïdani aurait acquis une ferme, d’une grande superficie, à Bouchaoui, non loin du site touristique de Sidi Fredj. Après le transfert du dossier, la justice a décidé d’arrêter les travaux d’aménagements jusqu'à nouvel ordre. " Tout cela vient pour s’ajouter à la gestion de l’APN ", précise l’article qui cite des sources anonymes qui qualifient cette gestion de " catastrophique ". La preuve ? Une commission de la Cour des comptes est à pied d’œuvre pour examiner la comptabilité de l’Assemblée. Il aurait été constaté " qu’il se passe des choses anormales au sein de l’Assemblée ".

Parmi les griefs retenus contre le président du Parlement sortant, la même source a cité la pléthore des fonctionnaires, soit entre 800 à 900 travailleurs.

Et d’ajouter que Saïdani a mis à sa disposition plusieurs véhicules de service, entre 8 à 9 voitures, alors que certains députés en ont été privés, même dans le cadre du travail. La question qui se pose actuellement est de savoir à qui le tour après Saïdani… ?



Nabila Belbachir


abus de biens publics: Saïdani écarté par Bouteflika Userbarsjsmbos8

_________________
Jeunesse Sportive Musulmane Bougiotte 1936-2010
boulevard boy
boulevard boy
Reporter officiel du Site
Reporter officiel du Site

Masculin Nombre de messages : 16377
Age : 46
Localisation : Boulevard Biziou
Date d'inscription : 13/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mbb1975.superforum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum